dimanche 21 janvier 2018

Le Pentagone : la torpille russe de «Doomsday» est deux fois plus puissante que la plus grosse bombe atomique du monde


Le Pentagone a confirmé que le gouvernement russe est en train de mettre au point l'arme nucléaire la plus puissante du monde - la «Torpille du Doomsday», c'est-à-dire « la torpille du jour du jugement dernier », celle dont nous avons parlé dans " Russie. La nouvelle torpille nucléaire de 100 mégatonnes annule la frappe rapide des États-Unis".

samedi 20 janvier 2018

Iran : la diabolisation en marche



La déstabilisation politique et sociale de la République islamique n’a pas eu lieu. Jusqu’à présent, le pouvoir iranien ‒ toutes tendances confondues ‒ a su très habilement réagir et déminer le terrain. Les responsables politiques et religieux, qui ont en mémoire ce qu’il en a coûté à Bachar el-Assad de répondre impulsivement aux soulèvements de 2011, ne se sont pas laissé prendre.

Poutine : « l’idéologie communiste est semblable au christianisme »


Attention, texte déstabilisant pour certains : Poutine jette un pavé dans la mare avec une attaque contre les idées reçues sur l’antagonisme censément structurel entre communisme et christianisme. A noter : en Russie, le président n’est pas le seul à exprimer cette très intéressante opinion (peut-être une des clés de l’esprit de la Résistance française, avec son « alliance du communiste et du curé » et de mouvements comme celui des prêtres ouvriers) ; on la retrouve notamment dans la pensée de l’économiste Sergey Glaziev, membre de l’Académie des Sciences russe et l’un des conseillers du président. Citation de Glaziev en 2014, « Si vous comparez le Code moral du bâtisseur du communisme, sur lequel tous les membres du Komsomol (Union communiste léniniste pan-soviétique de la jeunesse) devaient prêter serment à leur entrée dans l’organisation avec les principes de base du christianisme, ils coïncident dans leur contenu. »

vendredi 19 janvier 2018

L’influence de l’argent juif dans les affaires étrangères américaines.

Tout comme le président républicain George W. Bush inventa le prétexte des « armes de destruction massive », en 2003, pour tromper les Américains et le reste du monde pour justifier une invasion militaire de l’Irak, Donald Trump, aujourd’hui, semble vouloir suivre ses traces. En effet, Trump semble être à la recherche d’un prétexte pour justifier une autre confrontation militaire au Moyen-Orient, cette fois-ci contre l’Iran. Comme l’a révélé le général étasunien Wesley Clark en 2007 (voir la citation ci-dessous), l’Iran est le dernier pays visé sur une longue liste de pays que le gouvernement américain a dans sa mire. Le fait que des médias superficiels n’osent pas informer leurs lecteurs ou leurs auditeurs de l’existence de tels programmes, pourtant bien connus, n’est rien de moins qu’un scandale journalistique.
Un tel programme de changement de régime cadre bien avec le « plan stratégique américano-israélien » contre l’Iran qui a récemment été dévoilé. C’est, en effet, une grande coïncidence que les troubles les plus importants observés en Iran depuis 2009 arrivent juste après la conclusion d’un tel accord entre les États-Unis et Israël (assistés de l’Arabie saoudite), pour déstabiliser l’Iran. En effet, dans leurs relations avec l’Iran, les États-Unis et Israël semblent agir comme une seule entité politique.

Russie. La nouvelle torpille nucléaire de 100 mégatonnes annule la frappe rapide des États-Unis



La Russie travaille à neutraliser la stratégie américaine Prompt Global Strike. Le Pentagone a admis que la Russie dispose d'un sous-marin sans pilote capable de transporter une puissante munition nucléaire de 100 mégatonnes, capable d'effacer par une seule frappe n'importe quel port américain ou n'importe quelle  ville côtière.

jeudi 18 janvier 2018

La lutte pour le pouvoir au sein de la maison des Saoud pourrait virer au bain de sang



Ce dont nous sommes témoins aujourd’hui au sein de la famille royale d’Arabie saoudite est le début du processus par lequel du sang pourrait devoir être versé pour que la succession verticale puisse être établie en tant que fait accompli.
Au cours des prochains mois, la lutte pour le pouvoir qui se joue actuellement au sein de la maison des Saoud pourrait se transformer en une affaire sanglante. Pendant longtemps, les Saoud se sont vantés d’avoir su éviter les luttes intestines sanglantes pour le pouvoir, contrairement aux émirats et aux cheikhats qui régnaient auparavant sur l’Arabie. La situation semble aujourd’hui différente.

Une comète mystérieuse "bombarde " la terre causant la terreur au Michigan et en Russie




Aucun scientifique actuel ne peut expliquer pourquoi l'une des plus anciennes comètes connues dans notre système solaire, 41P/Tuttle-Giacobini-Kresák, a mystérieusement ralenti sa course et s’est presque arrêtée et a commencé à décocher des tirs de "décharges électriques" sur la Terre.

mercredi 17 janvier 2018

Il est temps de laisser tomber le tabou juif

Les journalistes les plus virulents et les plus obsessionnels de la Russie dans les médias sont pour la plupart des Juifs. Les publications qui poussent le plus énergiquement ces écrivains sont TOUS détenues par les Juifs, et en tant qu'éditeur, je le sais très bien, c'est là que les choses s'arrêtent.
Sur le plan des politiques, le mouvement néo-conservateur, l'ennemi le plus dur de la Russie, a été conçu, dirigé par des juifs et constitué principalement de juifs. Et leurs problèmes s'étendent bien au-delà de la Russie - ils sont responsables de la débâcle désastreuse de l'Amérique au Moyen-Orient au cours des 20 dernières années - où leurs crimes ont été bloqués par précisément un pays - la Russie. Les  ambassadrices à l'ONU, Nikki Haley et Samantha Power, psychotiques anti-russes, ont été mises là par le lobby israélien et, en d'autres termes, elleq ne travaillent pas pour leur gouvernement, mais pour leurs sponsors juifs.

mardi 16 janvier 2018

La Russie prépare un Blitzkrieg sur la Norvège pendant que la Turquie se prépare à attaquer l’armée américano-terroriste en Syrie

"Si  la bagarre s'avère inévitable, sois le premier à frapper !" Vladimir Poutine.

Le président Poutine vient d’autoriser le déploiement des forces navales et d'infanterie de marine pour mener une guerre éclair visant à obtenir une victoire rapide contre le programme  de pré positionnement du corps des US Marines en Norvège. En effet, des milliers de soldats russes d'élite viennent de terminer les préparatifs de cette invasion sur leur terrain d'entraînement de Khmelyovka. Cette opération est prévue comme un appui direct aux préparatifs turcs d’attaquer la nouvelle armée américano-terroriste de 30.000 djihadistes basés en Syrie.

lundi 15 janvier 2018

Syrie. Rebelote. Les Américains ordonnent à Al-Qaïda et consorts de 'renverser Assad'



Les commandants militaires américains ont demandé à leurs «harkis» islamistes (Al-Qaïda et autres) en Syrie de les aider à renverser le président Bachar al-Assad. Nous voici revenus à 2011, malgré les 400 mille morts et les cinq millions de réfugiés. Décidément, soit Trump ne contrôle ni le Pentagone, ni la CIA, soit c’est un super-menteur, qui « oublie » ses promesses électorales les une après les autres. Nous l’avons toujours dit dans ce blog : (1) En politique comme en religion, les promesses n’engagent que ceux qui y croient ; et (2) Élections = piège à cons.