dimanche 25 juin 2017

La momie d'un extraterrestre découverte au Pérou



Une nouvelle découverte inattendue a été déterrée au Pérou avec des scientifiques affirmant avoir trouvé un alien momifié, avec 3 doigts à chaque main, enterré à Nazca.

Les cartes géographiques de Piri Réis datent de 10.000 ans

Le 9 Octobre 1929, on découvre lors de la restauration du palais Topkapi à Istanbul, des cartes anciennes qui auraient appartenu au capitan turc Piri Réis, qui, après avoir été corsaire, commandait la flotte ottomane en 1550. En plus d'être amiral, Piri Reis était aussi cartographe. De Piri Réis, on connaissait les deux atlas Bahriyé conservés à la Bibliothèque de Berlin, qui donnent des relevés étonnamment exacts de la mer Rouge et de l’archipel méditerranéen, mais les cartes de Topkapi devaient se révéler beaucoup plus extraordinaires, quand l’ingénieur américain Arlington H. Mallery les examina en 1953.

samedi 24 juin 2017

Attaque destructrice contre le croiseur américain "'USS Fitzgerald": représailles russes ou Faux Drapeau ??



"La marine américaine contrôle tous les océans. Nous sommes d’un ordre de grandeur plus puissant que quiconque. Vouloir mettre en cause  ce pouvoir peut se produire, mais pour cela il faut des guerres, et cela prendra certainement des générations ". [1]
- George Friedman, fondateur et ancien chef de la direction, Stratfor
La dernière fois que George Friedman a prononcé ces mots sur la suprématie mondiale incontestée de la marine américaine, c'était au début de 2015 en parlant au Chicago Council on Global Affairs. Il a perdu son emploi à Stratfor - souvent appelée la CIA privée - peu de temps après. Non seulement M. Friedman s’est-il trompé sur la longue vision de la prouesse navale américaine, mais il a révélé tout à fait indiscrètement l'histoire ultra secrète concernant l'assaut implacable contre la Russie par l'Axe Anglo-Américano-Sioniste. 
Rien ne permet de mieux comprendre combien M. Friedman se trompe sur la suprématie navale américaine que la récente attaque réussie contre l'USS Fitzgerald. Et ne vous méprenez pas, c'était une attaque furtive avec un grand objectif. Cet objectif, bien sûr, était de montrer au monde entier que chaque navire de guerre des États-Unis est maintenant une cible facile, "un canard assis immobile". Pour le moment, on ne sait pas qui est l'auteur de l'attaque, mais d'après la technologie utilisée, il y a quatre possibilités : la Russie, la Chine, la Corée du Nord. ou ...la CIA.

vendredi 23 juin 2017

La dernière escalade en Syrie : les tactiques US contre la stratégie russe



À l'heure actuelle, la plupart d'entre vous ont entendu les dernières nouvelles de la Syrie: le 18 juin, un Super Hornet (1999) de l'US F / A-18E utilisait un AIM-120 AMRAAM (1991) pour abattre une force aérienne syrienne Su-22 ( 1970). Deux jours plus tard, le 20 juin, un US-F-15E Strike Eagle a abattu un drone iranien IRGC Shahed 129. L'excuse utilisée à chaque fois était qu'il y avait une menace pour les forces américaines et leurs harkis kurdes ou islamistes, les terroristes modérés. La réalité est, bien sûr, que les États-Unis essayent simplement d'empêcher l'avancement de l'armée syrienne.

SYRIE. L'assaut de Raqqa se transforme en bain de sang



La bataille de Raqqa commence à ressembler fortement à la bataille de Mossoul malgré les déclarations victorieuses du CENTCOM des États-Unis et des dirigeants kurdes, qui diffusent quotidiennement des séances d'information officielles sur leurs succès. Si à Mossoul, toutes les victimes non terroristes sont irakiennes, à Raqqa les victimes non terroristes sont les civils syriens, des soldats américains et surtout leurs harkis kurdes.

Yémen. Les Américains forment les Arabes golfiques aux techniques de la torture afin de les pratiquer sur d'autres Arabes



L'armée américaine et / ou la CIA ont sous-traité des parties de leur campagne de torture en cours au Yémen aux Émirats Arabes Unis, rapporte AP. Certaines "interrogatoires musclés" se font à bord des navires américains et en présence d’experts tortionnaires américains.

jeudi 22 juin 2017

Trump prépare des représailles contre la Corée du Nord accusée de cyber'attaque contre un destroyer US



Selon le site whatdoesitmean, un sombre bulletin d'action urgente du ministère russe de la Défense (MoD) qui circule aujourd'hui au Kremlin indique  que la Fédération a reçu un avis du Commandement du Pacifique américain (PACOM) selon lequel "les hostilités devraient bientôt commencer " dans toute la région de la Mer du Japon. Pour le service de renseignement étranger (SVR) russe, ces hostilités seraient  «directement liées» au piratage par la Corée du Nord des contrôles du pilote automatique d'un navire-conteneur massif, pour l’amener ensuite s’écraser contre un destroyer de la marine américaine tuant, au moins, 7 marins américains.

mercredi 21 juin 2017

Liens d'Israël avec Al Nosra, Daech... : révélations russes



Quelques jours après les démentis apportés par Israël sur son soutien financier aux terroristes islamistes, Russia Today fait d'importantes révélations. Israël n'a jamais cessé de soutenir les terroristes islamistes actifs dans le Sud syrien et ce, dans l'objectif de "créer une zone tampon" à Deraa. 

USA. Un projet de loi visant à «arrêter d'armer des terroristes» ne reçoit que 13 supporters !


Au cours des dernières décennies, le gouvernement des États-Unis a ouvertement financé, soutenu et armé divers réseaux terroristes à travers le monde pour transmettre un programme de déstabilisation et de guerres par procuration. Ce n'est pas un secret, ni une théorie de la conspiration, l'Amérique a toujours armé et soutenu les vilains et les assassins.
Compte tenu de l'histoire insidieuse de l'empire américain et de la création et de la promotion de régimes terroristes à travers le monde, il ne serait pas surprenant que l'écrasante majorité des politiciens refuse de s'associer à une loi qui les oblige à «arrêter d’armer les terroristes» ‘Stop Arming Terrorists.’ Et c'est exactement ce qui s'est passé.

mardi 20 juin 2017

Syrie: l’aviation US a abattu un avion syrien pour protéger un convoi de "Daé-chiens", d'Américains et d'Israéliens

Le pilote du vieux bombardier léger syrien Sukhoï Su-22 (« Fitter ») abattu par des F/A-18E Super Hornet US pour protéger un convoi spécial d’anciens combattants de Daech  près d’Al-Raqqa, est parvenu à s’éjecter à temps en évitant un premier missile. Il s’appelle Ali Fahd et est père de trois enfants.